Produits et Vidéos
Wago - TOPJOB® S Mini : bornes sur rail
Teknomega - MRS5002-MRS5005, barrette de terre
Sauter - NRFC4, thermostats communicants
Sylvania - Insaver Slim, downlight UGR

Plan de sobriété du Gouvernement : réaction du Syndicat de l'éclairageLe Syndicat de l’éclairage se félicite des annonces du Gouvernement en matière de rénovation de l’éclairage et fait des propositions pour aller encore plus loin.

Les fabricants du Syndicat de l’éclairage se réjouissent des mesures annoncées ce jour par Agnès Pannier-Runacher dans le plan de sobriété énergétique.

“Le Syndicat de l’éclairage se félicite du dialogue fructueux noué avec les pouvoirs publics et de leur bonne compréhension de la nécessité de rénover et moderniser l’éclairage. En rénovant l'intégralité de l'éclairage en France, nous pourrions économiser chaque année l'équivalent de la consommation des villes de Bordeaux et Marseille.” - Julien Arnal, Président du Syndicat de l’éclairage.

Le plan de sobriété tend vers une meilleure gestion de l’éclairage et incite à la transition vers la LED pilotable, permettant d’obtenir, simplement et immédiatement, un éclairage plus juste et plus durable tout en réalisant des économies d’énergie massives (3 fois moins de consommation énergétique). Avec la variation (programmation, détecteurs, etc.) obligatoire en rénovation, l’énergie consommée est réduite d’au moins 80%.

Le syndicat souligne la qualité du travail de concertation mené par Agnès Pannier-Runacher au Ministère de la Transition Énergétique, d’Emmanuelle Wargon à la CRE et de Xavier Piechaczyk chez RTE ainsi que leurs équipes.

Pour être au rendez-vous de la transition énergétique, les entreprises et les collectivités doivent rénover massivement leurs luminaires :
• Il faut tripler le rythme de rénovation de l’éclairage en France pour réduire notre consommation de 10 TWh en 24 mois, soit 20% de l’effort annoncé par le gouvernement sur l’électrique.
• Il faut inciter les entreprises et intégrer dans la loi de finances pour 2023 un sur-amortissement qui permettra aux entreprises d’abattre 40% supplémentaire de l’amortissement annuel sur le net imposable.

En savoir plus : www.syndicat-eclairage.com

Source : commstrat.fr

Copyright 2013 - Magazine des professionnels de la Filière Électrique - Électro magazine