Produits et Vidéos
TEKNOMEGA COFLEX : la barre flexible avec la ligne.
Wago - TOPJOB® S Mini : bornes sur rail
Lébénoïd - Dune Casquette ULR…

L’école du bâtiment, La Taloche lève 1,8M€… …pour déployer ses opérations à l’échelle nationale

La Taloche, l’école du bâtiment aux formations ultra-accélérées, lève 1.8M€ auprès d’investisseurs de référence pour permettre à tout un chacun d’obtenir un diplôme d’artisan tout corps d’état reconnu par le ministère du travail et de l’emploi en un mois.

Cette levée de fonds de 1,8M€ réalisée principalement auprès d’une trentaine de Business Angels dont notamment Christophe Courtin (Cofondateur  du groupe Santiane et de Flex-O), Philippe Mangematin (Cofondateur de Seyna et Stoïc), Laurent Kretz et Gilles Bourcy (Cofondateurs de Homepilot), Cyril Fougères et Vincent Macé (Cofondateurs de iii Financements), Gabriel-James Safar (Cofondateur de Madumbo) ainsi que le fonds Altur Participations et Bpifrance permettra à l’école de déployer de nouveaux campus partout en France.

Une offre de formation unique sur le marché
Apprendre l’ensemble des métiers du second-œuvre en un mois avec un diplôme d’artisan tout corps d’état reconnu par le ministère du travail et de l’emploi semble à première vue impossible. Pourtant, à la Taloche, l’électricité et la plomberie s’apprennent en une semaine, la réalisation de cloison et toute la finition comme l’enduisage, la peinture, la pose de carrelage, faïence, parquet et sols souples en 2 semaines.
« C’est l’addition de plusieurs facteurs qui nous permettent d’atteindre cet objectif dans lequel personne ne croyait au départ » explique Alexandre Dubois, cofondateur et en charge de la pédagogie au sein de cette école d’un nouveau genre.

Un modèle de formation reconnu, générateur de qualité et basé sur la pratique et le digital
A la Taloche, fini les cours soporifiques et magistraux, place à la pratique intense sur campus dans des conditions qui reproduisent un chantier réel. La théorie est déportée en digital via une application mobile ou sur PC. Les élèves visionnent des vidéos courtes de 5 à 10mn enchaînées avec des QCM gamifiés et peuvent revenir sur les notions fondamentales avec des fiches Essentiel qui synthétisent les connaissances.  Chaque matin, une heure seulement est consacrée à la révision de ces contenus avec le professeur, un artisan professionnel en activité, puis 6h de pratique attendent les élèves.

Selon Christophe Bouchard, cofondateur et CEO de l’école, la motivation des élèves qui viennent faire cette formation y est pour beaucoup.  « Les résultats que nous atteignons sont au-delà de nos espérances avec un taux de réussite supérieur à 95% aux examens du titre professionnel d’agent de maintenance des bâtiments. »

Une première école en Ile de France
Situé en Seine et Marne, proche de Disneyland Paris, l’école attire tout type de profils : du particulier débutant à l’artisan souhaitant compléter ses compétences dans un corps de métier en passant par les investisseurs en immobilier ou les demandeurs d’emploi en reconversion professionnelle souhaitant lancer leur activité. L’école est ouverte à toutes et à tous. Seules conditions : être majeur et en bonne forme physique car la formation est intense. C’est d’ailleurs le double sens du nom de l’école : La Taloche, un outil multi corps de métier mais qui signifie également une gifle en langage familier.

La Taloche se donne un triple objectif :
– Former efficacement et rapidement les artisans de demain afin de répondre à la pénurie d’artisans auxquelles la France fait face et répondre ainsi aux enjeux de rénovation énergétique des bâtiments
– Redorer l’image des métiers du bâtiment souvent vue à l’origine comme des métiers réalisés par des gens en difficulté dans le système scolaire classique
– Recréer du lien social entre les générations : avec un français sur deux qui bricole, le bâtiment est l’un des secteurs qui fédère le plus. Cette transmission du savoir manuel a disparu entre génération à cause de l’omniprésence des écrans et des réseaux sociaux. L’école est capable de réunir tous les âges et toutes les classes sociales.

En savoir plus : lataloche.com

Source : www.myntic-pr.com

Copyright 2013 - Magazine des professionnels de la Filière Électrique - Électro magazine