Produits et Vidéos
TEKNOMEGA COFLEX : la barre flexible avec la ligne.
Wago - TOPJOB® S Mini : bornes sur rail
Lébénoïd - Dune Casquette ULR…

VE : lutter contre l’emballement thermique des batteries li-ionLinxens annonce son partenariat avec Smartnanotubes technologies pour la fabrication de capteurs d'alerte précoces pour lutter contre l’emballement thermique des batteries li-ion des véhicules électriques.

Linxens, le leader mondial de la technologie SmartCard, des étiquettes RFID et de l'électronique flexible en bobine et SmartNanotubes Technologies, une startup de la Silicon Saxony qui a développé le premier nez électronique à base de nanotubes de carbone au monde "Smell iX16" pour les applications de masse, ont uni leurs forces pour développer un capteur d'alerte précoce révolutionnaire pour les batteries Li-on des véhicules électriques.

Avec la croissance exponentielle du nombre de véhicules électriques dans le monde, le risque d'incendie causé par des batteries Li-ion augmente considérablement. Récemment, un navire de chargement transportant des voitures a pris feu en mer du Nord lorsqu'un véhicule électrique s'est enflammé. Des remorqueurs ont pu tirer le navire vers un port néerlandais, mais cela aurait pu avoir de graves conséquences écologiques pour la côte des Pays-Bas.

Linxens et SmartNanotubes s’allient pour proposer la première solution qui détecte les gaz émis en amont du processus d’embrasement. La solution développée grâce à la technologie unique de détection des odeurs de SmartNanotubes et à l’expertise en matière de miniaturisation et de fabrication en masse d'électroniques souples de Linxens, est d’une grande fiabilité.

Sauver des vies et prévenir les dommages aux infrastructures
"Le marché de la surveillance des batteries Li-ion est un marché conséquent, qui offre des possibilités d'évolution considérables. En résolvant le problème de la détection précoce de dégazage dans les batteries Li-ion, notre solution commune permettra de sauver des vies et d'éviter de graves dommages aux infrastructures. Avec Linxens comme partenaire, nous pouvons produire des dizaines de milliers de capteurs dès l'année prochaine," déclare Viktor Bezugly, Directeur Général & Co-fondateur de SmartNanotubes Technologies. "De plus, la miniaturisation de notre puce jusqu'à une taille de 7x7mm ouvre de nouvelles possibilités d'applications de notre technologie e-nose dans les appareils portables et mobiles."
La technologie de détection SmartNanotubes peut détecter le dégazage des cellules de batteries Li-ion plusieurs minutes avant leur emballement thermique, et dans certains cas jusqu'à 20 minutes à l'avance. La détection anticipée de deux types de piles différents a été démontrée avec succès. Les tests ont été réalisés dans les locaux de Brandweer Trainingscentrum Kleefse Waard, à Arnhem, aux Pays-Bas, et dans les locaux de l'Institut Fraunhofer, en Allemagne. Linxens et SmartNanotubes ont développé et testé avec succès le premier prototype d'un module de capteur miniaturisé qui sera le composant principal du futur produit.

"La reconnaissance des odeurs et des gaz complexes nécessite une combinaison unique de matrices de transducteurs à base de nanotubes de carbone avec des méthodes de traitement du signal et d'apprentissage automatique. Linxens mettra à profit son expertise dans la fabrication en grande série d'électrodes électrochimiques pour développer des matrices de transducteurs minces, flexibles et économiques basées sur les technologies de détection de SmartNanotube. Nous pensons que l'avenir de la détection ne consiste pas à développer un nouveau matériau pour chaque cas d'utilisation, mais à s'appuyer sur une plateforme de transducteurs hautement sensibles préqualifiés, associée à des algorithmes avancés d'apprentissage automatique, afin de réduire le temps de mise sur le marché de dix ans à quelques mois !", ajoute Roland Guillemain, Vice-Président de R&D et Innovation chez Linxens.

Le changement de donne sur le marché des capteurs multigaz
La technologie e-nose des SmartNanotubes imite le nez humain en termes de principe de détection des odeurs. Au lieu des récepteurs d'un nez biologique, la puce de détection d'odeurs comporte une variété de nanotubes de carbone fonctionnalisés comme éléments de détection, ce qui garantit une sensibilité exceptionnelle, une structure très compacte et une consommation d'énergie proche de zéro. Un logiciel basé sur l'intelligence artificielle permet la reconnaissance en temps réel des signaux spécifiques aux odeurs par la puce du détecteur. Cette plateforme technologique est très compacte, économe en énergie et économique pour adresser de multiples applications liées aux odeurs.

En savoir plus :
www.linxens.com
smart-nanotubes.com

Source : elektron-presse.com

Copyright 2013 - Magazine des professionnels de la Filière Électrique - Électro magazine